Non classé

5 points à prendre en considération pour un site web digne de ce nom

278 views Leave a comment

En 2017, comment apprécie-t-on la qualité d’un site web ? Quels sont les critères retenus pour dire qu’un site web est excellent ? Qu’est-ce qui favorise le référencement d’un site web, en plus du travail déjà orchestré sur le contenu qui y figure ? Voilà autant de questions auxquelles vous souhaitez avoir une réponse avant de vous lancer dans la conception de votre site web.

Le site web ergonomique

Cette notion d’ergonomie est essentielle, incontournable à partir du moment où l’on décide de créer un site internet. Elle signifie que l’accessibilité à votre site est aisée, que la navigation au sein de celui-ci est confortable et ne présente aucune difficulté. Cela signifie également que les informations sont bien structurées et affichées au bon endroit : là où les internautes iront les chercher en se basant sur leur intuition (la navigation doit donc être intuitive). Et bien sûr, les données les plus importantes (logos, noms de l’entité…) doivent être mises en valeur. Votre page d’accueil doit constituer également un véritable guide pour l’internaute. Et à tout moment, et quelle que soit la page visitée dans votre site, l’internaute doit être capable de se repérer et de se diriger vers les pages et les rubriques qui l’intéresse (d’où l’importance des liens internes). Placez des vignettes, des icônes de navigation, une barre de recherche et veillez à ce que l’accès à la page d’accueil soit possible où que se trouve l’internaute au sein du site (vous pouvez utiliser un logo ou un fil d’ariane pour vous aider). Les règles en matière d’ergonomie sont tellement nombreuses qu’il est presque impossible de toutes les énumérer ici. Vous comprendrez ainsi la nécessité de recourir à un webdesigner ou une agence web.

Le site web respectueux des normes

L’organisme World Wide Web Consortium (W3C) dresse une liste de normes en matière de langages du web. Cette liste est mise à jour régulièrement. Parmi les langages (ou codes) proposés, on citera deux versions d’HTML (4.01 ainsi que 5), mais aussi deux déclinaisons XHTML (1.0 d’une part et 1.1 d’autre part). En adoptant ce langage, vous êtes sûr que votre site sera adapté aux principales technologies mises en œuvre dans le Monde entier ou presque. Les risques de problèmes de compatibilité avec les différents navigateurs ou avec les smartphones seront ainsi particulièrement réduits. En tout cas, vous avez l’assurance que votre site sera visible aux USA (et donc au Canada), en Europe, au Japon et en Chine. Il sera également adapté aux principaux navigateurs, dont ceux d’Apple et Microsoft. En somme, si vous respectez les normes de la W3C, vous avez l’assurance que votre site pourra s’ouvrir presque partout sur la planète et depuis un nombre presque illimité d’appareils. Mais les normes ne font pas tout. Il y a également les balises et les feuilles de style (langage CSS, langage XSL, langage DSSSL…). Leur maîtrise étant basée sur des connaissances techniques assez pointues, soit vous suivez une formation spéciale, soit vous faites appel à un spécialiste pour la création de votre site.

Le site web adapté à tous

Un excellent site est celui qui peut être visité depuis n’importe quel support et par n’importe quel type de profil. Sur la question du support, on parle de site responsive design (site web adaptatif en français même si l’expression est peu répandue). Lorsque ce principe est respecté, l’internaute bénéficie du même confort visuel qu’il navigue depuis son ordinateur de bureau, son portable, son netbook, sa tablette 7 ou 10 pouces, son Smartphone… Concernant le second point, il s’agit de respecter les recommandations de la Web Accessibility Initiative (WAI), une branche du World Wide Web Consortium (W3C) dans le cadre de sa politique d’accessibilité du web. L’objectif est de rendre votre site accessible aussi bien par les internautes dotés de toutes leurs facultés physiques mais également par les personnes handicapées (celles qui souffrent d’une déficience visuelle par exemple) ainsi que les visiteurs du troisième âge. Le site devrait ainsi appliquer les règles présentées dans le Web Content Accessibility Guidelines 2.0 édité le 11 décembre 2008 tout en adoptant l’Accessible Rich Internet Applications Suite (ARIA).

Le site web dynamique : oui dans certains cas

Un site web dynamique est l’idéal pour vous si vous sentez que vous aurez besoin d’ajouter ou d’ôter parfois des pages en fonction de vos activités et de vos travaux, mais aussi des besoins des internautes. Si vous organisez régulièrement des événements par exemple, ce concept est assez pratique pour vous. Il en est de même si vous aimez lancer des sondages.

Un site web ouvert aux internautes

L’interaction entre vos visiteurs et vous doit être privilégiée. Laissez vos visiteurs s’exprimer et soyez accessibles (formulaire de contacts, newsletter, rappel automatique…). Si vous utilisez un CMS ou un outil tout fait, des options existent pour mettre en place des formulaires facilement (par exemple le plugin contact form 7 sous wordpress).

Des services gratuits qui répondent à ces critères

Nous ne pouvions pas terminer cet article sans vous donner une piste d’outils qui vous aideront dans votre projet, si vous décidez de vous y lancer vous même. Eh oui ! Ne pensez pas que pour qu’un site présente les caractéristiques présentées précédemment, il vous faudra faire de lourds investissements en sollicitant les services d’un webmaster, d’un webdesigner, d’un webrédacteur et autres experts de l’univers du Web. Il existe des éditeurs de sites internet qui proposent une batterie de solutions gratuites pour créer un site internet. Wix, opérationnel depuis 2006, fait partie des meilleurs et des plus sollicités dans le milieu. Son interface est utilisée dans environ 200 pays et 100 millions de personnes ont fait le choix de s’orienter vers ses services. C’est dire la popularité dont Wix bénéficie.
Pourquoi une telle sollicitation mondiale ? La plateforme est bien faite : elle contient tout ce dont un webmaster a besoin pour créer un site. Il lui suffit alors de sélectionner les fonctions qui l’intéressent et de jongler avec les différents outils disponibles gratuitement. Et il y en a beaucoup, environ 1000 d’après Wix. De quoi personnaliser son site aux petits oignons.
On parle de webmaster, mais en fait, la manipulation de l’interface est possible même pour les non-initiés qui ne connaissent rien en programmation. Et ce, bien que le résultat final soit digne d’un site créé par une agence web. Plus d’hésitations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *